Flat poeming

A third of a life in this flat. I’ve grown into the shape of it. Like a Japanese watermelon. I’ve looked at it from all angles. Like a child, I walked on the ceiling and sat on the walls. I flattened it. Then threw in a fourth dimension. My mind has gone so far as…

Lire plus

Les jeux du je

Au début, il y a le je. C’est mon personnage. Je subis, absorbe et survis. Ensuite il y a le jeu. Ça c’est l’histoire dans laquelle le je évolue. Quand je joue, j’imagine un monde qui ressemble plus ou moins à celui-ci, à ce que j’ai pu voir jusqu’ici. J’y rajoute des choses, en retire…

Lire plus

Bus 21 – Les canidés

La journée est déjà bien entamée, mais rien n’est perdu, il reste quelques heures. Sortir ou ne pas sortir? Le terme est un poil radical quand même. Il suffit que j’ouvre une fenêtre et que je me penche pour être dehors. Et si je l’entrouvre et que je passe la main? Et sur le balcon…

Lire plus

Park palette

It’s probably the best autumn I’ve ever seen. Not that I’m keeping track. I’ve forgotten all the other ones. Walking home from the rowing club through the park, the sun is out, boasting and bouncing it’s shades off anything flat. All the different golds pour into my eyes. And I inhale. The leaves on the…

Lire plus

Train de pensée

Un train qui file dans le paysage. Il va vite. Il fait tache, on dirait une publicité un peu futuriste. Où s’arrêtera-t-il? Le décor défile derrière les grandes fenêtres. On aimerait bien être le petit cycliste libre, au loin, qui pédale allègrement sur un minuscule chemin de campagne, vers une destination mystérieuse et peut-être sans…

Lire plus

L’imprimeur ou la liberté. Ou les trois…

Flash. Compteur à septante-cinq kilomètres heure. Je lève les yeux et le panneau noir-blanc, fin de limitation cinquante, fend l’air à ma droite. Merde. Et bam. Deux-cent-cinquante balles. Un quart de mille balles. Disparus. Ça fait mal au cul et en même temps, ça ne me parle pas du tout. Ce n’est même pas la…

Lire plus

Le Phlébologue

Je pousse une porte bien trop lourde pour quelqu’un de potentiellement malade. A l’intérieur, le bâtiment a manifestement été rénové superficiellement mais l’extérieur demeure sobre et poussiéreux. Le type d’immeuble qu’on voit partout, mais qu’on ne voit pas. Pas de tord, ni d’inspiration. On me dit de m’installer dans la salle d’attente. L’intérieur est recouvert…

Lire plus

Rêvolution #2

(Titré en février 2016, avant la sortie de l’album de I am..!) Ernesto « Che » Guevara, est une de ces personnes que je dirais un peu allumées. Étant Argentin, comment a-t’il pu se sentir assez concerné pour codiriger la révolution Cubaine ? Où a-t’il puisé la force et la foi dont il a eu besoin pour se…

Lire plus

Rêvolution #1

(Titré en février 2016, avant la sortie de l’album de I am..!) Avant de commencer à écrire, il y a toujours ce foutu potentiel de la fenêtre blanche de TextEdit qui me nargue du haut de son nuage dans les cieux de la perfection. Peut-être devrais-je toujours commencer avec une sorte de texte tampon de…

Lire plus